Par Jean PERRIN, diacre

Ce dimanche commence la semaine de prière pour l’unité des chrétiens.

Notre désir d’unité ne doit pas s’exprimer, se manifester, seulement pendant une semaine, il doit se poursuivre jour après jour jusqu’au temps où, notre conversion personnelle sera suffisamment profonde, pour accepter l’autre dans sa différence et reconnaître en lui le Christ à l’œuvre. Lors du festival de la doctrine sociale à Vérone (novembre 2013) le Pape prenait cette image : La sphère est lisse, sans facettes, égale à elle-même dans toutes ses parties. Le polyèdre a une forme semblable à la sphère, mais il est composé de multiples facettes. Il me plaît d’imaginer l’humanité comme un polyèdre, dans lequel les formes multiples, en s’exprimant, constituent les éléments qui composent, dans leur pluralité, l’unique famille humaine.

Le Christ, seul, nous permettra de nous accepter différents, et nous pourrons alors goûter la joie de la diversité, de l’altérité, de la complémentarité, la joie des richesses que le Père a mis en tous.

Père saint, garde-les unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes.  Jn 17,