3ème dimanche de l’Avent

Paris : ses rues ont grisé notre quotidien mais ses perspectives polychromes nous appellent à entrevoir Jésus qui vient dans nos villes, en milieux urbains saturés de plaisirs et de souffrances mêlés.

Mais l’ Église est là, toujours présente dans ces fouillis citadins, et sa liturgie nous montre le chemin que nous avons à faire pour nous préparer à la joie de Noël.La crise de Jean-Baptiste qui se torture de questions dans sa prison et voué à la mort, nous la vivons tous, et nous la subissons avec dureté dans nos trilogies boulot, réussites et échecs. Cependant, Jésus accomplit bien les Écritures mais pas celles que Jean ou nous-mêmes attendons : celles de la guérison et non du jugement! Le Seigneur nous invite à sa joie, à sa patience et à sa vision du Royaume en construction. Tout est en Avant ! Dans cette perspective nourrie de la Tradition, avec douceur, la liturgie de l’Église nous montre la route à suivre vers la Nativité : les chemins de confiance, foi et pardon.

René DURANSON, diacre permanent