JMJ de Panama : « S’il vous plaît, priez pour moi »

Entretien avec Alix et Héloïse, deux jeunes paroissiennes de retour des JMJ.

Une douzaine de jeunes de notre paroisse sont partis du 15 au 28 janvier, vivre les 34e Journées Mondiales de la Jeunesse en Amérique centrale à Panama. Un temps fort de fraternité, de ressourcement spirituel et de joie pour chacun.

« Dès notre arrivée dans le pays, nous avons été frappés par l’accueil chaleureux, empreint de joie, de danses et d’accolades ». Après une première nuit passée chez les sœurs bénédictines, Alix et Héloïse, jeunes de Sainte-Marie, ont été hébergées dans des familles à Chitré (dans l’est du pays) puis à Mananitas, dans la banlieue de Panama City. Préparant leur venue depuis plus deux ans, les habitants les accueillent dans une liesse qui touche profondément les jeunes : « ce fut un débordement de joie total quand ils nous ont vu arriver. Les maisons étaient décorées aux couleurs des JMJ, de petits cadeaux nous ont été offerts, Ils portaient même nos sacs à dos… »

De Chitré à Mananitas, une même joie d’accueillir

De l’avis général, la grande richesse de ces JMJ fut cette proposition de diocèse de Paris de partager la vie quotidienne des familles locales. De milieux aisées ou issues des favelas, celles-ci sont enthousiastes et ont soif d’échanges avec les pèlerins. Ne pouvant pas se déplacer pour voir le saint père, elles attendaient, parfois jusque tard dans la nuit, le retour des jeunes afin de les entendre. Trois, quatre générations vivent parfois sous le même toit et personne n’étaient jamais en reste quant aux topos journaliers et spis des jeunes français.

« Durant notre séjour à Chitré, nous nous sommes préparés spirituellement aux JMJ (eucharisties quotidiennes, temps d’enseignement et partages en équipes). Quelques temps privilégiés aussi avec les visites du Canal de Panama, de l’île des Iguanes, nos premiers bains dans le Pacifique et la découverte de réserves forestières. Nous avons eu la chance aussi de voir un carnaval local avec fanfare et danses de Pollera, tenues traditionnelles ornées de pierre de rocaille. »

Dans un pays où la population est à 95% catholique, il n’est pas rare de voir s’improviser sur les places des autels où l’on expose le Saint-Sacrement pour des adorations. Les panaméens vivent leur foi de façon joyeuse et dynamique : danse, claquement de mains, parole libre et chants animent chacune de leurs célébrations. Les jeunes français ne sont pas en reste et prennent le rythme rapidement dans cette joie magnifiée au Seigneur.

Créer des ponts entre les différences

A Panama City, à l’occasion de la bénédiction de l’autel de la cathédrale Santa Maria La Antigua, le groupe de Sainte-Marie croise « la papamobile ». Mgr Benoist de Sinety, vicaire général de Paris qui accompagne le pape François, lui propose alors de rencontrer particulièrement un groupe sur place.

Instant précieux de quelques minutes que vécurent nos jeunes avec le saint-père, venu à pied à leur rencontre. « Attendez, j’ai quelque chose à vous dire… S’il vous plaît, priez pour moi ». Regard souriant, démarche humble mais assurée, le pape François s’est confié à eux. « Sortez de chez vous, créer des ponts entre les différences de chacun (…). Comme Panama est le pont du monde et cœur de l’univers, vous êtes l’Église d’aujourd’hui, le présent et le maintenant de Dieu. Bougez, faites ce que vous pouvez mais ayez toujours la passion de l’Amour. Soyez des influenceurs de Dieu, comme Marie l’a été à son époque ».

Ces JMJ furent aussi l’occasion de beaux temps de recueillement et de prières communes, notamment lors de la dernière veillée où quelques 700 000 pèlerins ont passé la nuit à la belle étoile. « Nous avons senti que le pape François comptait sur nous et qu’il avait confiance ». De petits rubans aux couleurs vives des JMJ sont attachés encore au poignet d’Héloïse. Prolonger ce temps de grâce et témoigner maintenant. Prochaine édition : Lisbonne en 2022 !

MdT

Sainte Marie Hebdo
S’abonner à Sainte Marie Hebdo

Prochains événements

Mais aussi

Maison Ozanam
Accueil et prière au cœur du nouveau quartier des Batignolles

Foyer des étudiants
Le foyer étudiant de Sainte Marie des Batignolles

Chalet de la Clusaz
Le chalet paroissial pour tous

Communauté Portugaise
Messes et activités en langue portugaise